Montpezat-sous-Bauzon

Vivre à Montpezat :: Notre village, sa situation géographique, son histoire


Montpezat en images

Lieu de vie paisible de 817 habitants, village de vacances pour se ressourcer..., Montpezat sous tous les angles.


Situation géographique

La commune de Montpezat sous Bauzon en Ardèche s’étend sur 27 km² qui s’étagent de 409 mètres d’altitude, plaine de Champagne, à 1471 mètres d’altitude au sommet du Suc de Bauzon.    

  • L’histoire géologique est au rendez-vous avec cinq volcans :  
    • La Gravenne ancien cône strombolien de 806 mètres.  
JPG - 71.3 ko
La Gravenne

 

    • Le Chambon découpé dans le socle pour extraire des pierres taillées pour la construction de certaines maisons du village.  
    • Le Suc de Bauzon sommet culminant du village à 1471 mètres.  
    • La Vestide du Pal est l’un des plus beaux et plus grands cratères de maar européen.  
JPG - 26.9 ko
La Vestide du Pal

 

    • Le lac Ferrand petit cratère de maar rempli par les eaux d’écoulement.  

Le lac Ferrand

  Vous pouvez vous procurer les topo guides qui vous permettront d’emprunter les chemins de randonnées qui mènent à ces sites à l’Office de Tourisme.
Pour pour de détails sur le volcans et Montpezat rendez-vous sur le site du Sithère.  

  • Les rivières :  
    • La Fontaulière est l’exemple même de la rivière cévenole : capricieuse et imprévisible. Elle prend sa source à l’entrée du cratère de la Vestide du Pal et se jette 24 Km plus bas à Pont de Labeaume, sous le château de Ventadour. Une randonnée vous est aussi proposée à l’Office Tourisme pour découvrir une partie de cette vallée sauvage , sa flore et ses petits coins de baignade. Elle est aussi le rendez-vous incontournable de nombreux amoureux de la pêche.

 

    • La Pourseille née au hameau Pal, elle finit sa course 5 Km plus bas par une chute de 32 mètres dans la Fontaulière, derrière le château de Pourcheyrolles.  
JPG - 58.8 ko
La cascade de Pourcheyrolles

 


Son histoire

Depuis la préhistoire, le village de Montpezat s’est construit sur le sentier naturel qui conduit de la vallée vers les hauts plateaux ardéchois.

 
- Axe de communication stratégique pour atteindre l’Ardèche du Nord pour les romains il est devenu le passage obligé pour les muletiers qui , du XIIéme au XVIIIème siècle vont faire transiter par cette voie toutes sortes de marchandises, entrainant la naissance d’une activité hôtelière et commerçante importante. En 1693 on recensait 65 auberges dans le bourg, sans compter celles, moins prestigieuses, des hameaux. Les pèlerins rejoignant le Puy pour prendre le chemin de Saint-Jacques de Compostelle font halte eux aussi dans les auberges et dans les prieurés du village.  

- Activité artisanale également : meuniers, cordonniers, tisserands, boulangers, couteliers, maréchaux-ferrants, moulinages exercent leurs métiers au cœur d’une commune qui comptera jusqu’à 3000 âmes en 1876(Montpezat rivalisait alors avec Aubenas....).  

Avec la construction de la route de la Chavade, l’arrivée de l’automobile et l’abandon d’un projet de voie ferrée le village va voir sa population diminuer jusqu’en 1990, voir graphique ci-dessous.

PDF - 6.9 ko
évolution démographique de Montpezat de 1968 à 2008

 

Mais les sites témoins de cette longue et riche histoire sont encore visibles : le château de Pourcheyrolles, Monltlaur et la Ville Basse ; l’Eglise de Notre-Dame de Prévenchères ; le Prieuré de Clastres ; le Calvaire ; la voie romaine "Jules César" ; la béalière ; les ponts ; "le chemin des endettés", "la pyramide" surmontée de Notre-Dame de Bon Conseil, la piéta devant laquelle Marie Rivier priait.

  Pour plus de détails sur le patrimoine historique de Montpezat, vous pouvez consulter le site internet de l’Office de Tourisme.


- Haut de page - Accueil - Aide - Mentions légales - rss -